Langues deutsch français

Pourquoi les chefs n’ont aucune idée de ce que veulent les collaborateurs

admin le 4. septembre 2012

Cool bleiben im Büro ohne KlimaanlagePour beaucoup de top managers, le sentiment d’appartenance est le B.A.BA du succès d’une entreprise. Pourtant, les chefs ne savent pas comment leurs collaborateurs fonctionnent.

Précisément en temps de crise, les chefs d’entreprise en appellent au sentiment d’appartenance. Une forte culture d’entreprise doit faire travailler tout le monde ensemble. Mais les fêtes d’entreprise décontractées, les discours accrocheurs du chef et les slogans de bataille conspirateurs sont souvent sans effet, car le sentiment d’appartenance tant prôné n’arrive pas jusqu’aux collaborateurs.


La raison: „Les chefs voient l’entreprise dans son ensemble et de façon stratégique“, explique Mark Helfenstein du Haworth Ideation Group. Le groupe de consultation pour les services d’aménagement de postes de travail analyse la culture dans les sociétés avec des instruments de management spéciaux. L’image des employés est fortement empreinte de la situation personnelle actuelle dans le département. Les collaborateurs voient souvent comment la charge de travail de travail augmente, leurs supérieurs pointent toujours du doigt les erreurs et se tiennent derrière eux avec le chronomètre. Ils préféreraient avoir plus de liberté créative et de travail en équipe. Mais en fait, chacun se bat contre chacun. Les chefs déplacent entre-temps sur leur ordinateur portable ou des Flipcharts les services en tant que petits blocs, s’extasient sur le climat d’entreprise créatif et coopératif et saluent la grande indépendance des collaborateurs. Comment ça se fait? „Très souvent, le Management ne connaît absolument pas sa propre perception et celle des collaborateurs par manque d’analyse“, dit Helfenstein. C‘est fatal. Souvent, en effet, les coûts salariaux représentent plus de 80 pour cent de la totalité des coûts de la société. Les sociétés avec une direction de partenariat avec un degré d’identification important des collaborateurs ont deux fois plus de succès que les autres.

Ce que les chefs doivent savoir:

• Les collaborateurs perçoivent une culture d’entreprise en fonction de leur situation personnelle et non dans son ensemble.
• L’autonomie et le développement personnel sont nommés par les collaborateurs comme étant le facteur d’identification le plus important avec le travail et l’entreprise.
• Les conditions de travail sont considérées comme presqu’aussi importantes (sans inclure le salaire ou la possibilité d’un développement personnel).
• Un sondage des collaborateurs sur le thème de la culture de direction est essentiel.

Related posts:

  1. Les collaborateurs veulent le contrôle sur leur environnement de travail
  2. La Corporate Architecture, une valeur ajoutée? Des coûts réduits et des collaborateurs motivés!
  3. Se battre pour les meilleurs collaborateurs, partie 1
  4. Ergonomie, partie 1: La sensibilisation des collaborateurs est le B.A.BA
  5. Les collaborateurs heureux sont plus productifs

 

Classé sous Haworth,Personne,Processus | pas de commentaires | Imprimer

| partager/sauvegarder

Trackback URI | Commentaires RSS

Ecrire un commentaire